(© Getty Images)

Découvrez le Buckfast, ce vin pétillant qui rend fous les Écossais

Le vin caféiné fabriqué par les moines se retrouve dans le sang de 40% des détenus écossais lors de leur dernier méfait.

Épais comme une liqueur et pétillant comme une bière fraîche, le Buckfast a un goût de chewing-gum aux fruits et de sirop pour la toux – et surtout vous offre la possibilité de vous bourrer la gueule plus vite que votre ombre, pour moins de 9 euros ! Avec son bouchon dévissable, ses 15 % d’alcool et l’équivalent en caféine de dix canettes de Coca, ce vin tonique se trimballe facilement et semble idéal pour les amateurs de "binge drinking" (la biture express). On le surnomme "jus de fou", "jus ruine la baraque" ou encore "Fuckfast".

"Jus de fou"

Concocté depuis plus d’un siècle par les bénédictins de l’abbaye de Buckfast, dans le comté de Devon (sud de l’Angleterre), le "Buckie" était à l’origine un breuvage médicinal vendu dans les pharmacies avec comme slogan "Trois petits verres par jour pour une bonne santé et un esprit vif". Désormais, il déchaîne les passions, en particulier en Écosse où depuis la fin les années 1970 ses plus grands fans sont les "neds" (les "délinquants non éduqués") et les hooligans.

Publicité

En Écosse, le Buckfast ne représente que 0,5 % des ventes d’alcool mais serait surreprésenté dans les comportements antisociaux. Selon le Daily Telegraph, entre 2015 et 2017, la boisson a été mentionnée dans plus de 6 500 rapports de la police de Glasgow. Pendant cette période, sa bouteille en verre a été utilisée comme une arme dans 114 agressions et plus de 40 % des détenus interrogés par le service pénitentiaire écossais ont déclaré en avoir bu avant leur dernière infraction !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Par Club Sandwich, publié le 08/11/2019

Copié

Pour vous :